Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
KERFON LE CELTE...

KERFON LE CELTE...

Un homme à fables qui a plus d'un tour de conteur....

Partager cet article

Repost

Au couvent des Vingt cornettes...

KERFON LE CELTE — Humour


Au couvent des Cornettes… !
 


 

 

Au couvent des "Cornettes " l'effectif est réduit,

Les apprenties nonnettes n’osent plus pousser l’huis.

De nos jours les jeunettes n’engagent plus leur vie

Que dans la chansonnette à « Star Académy »…

 

Au couvent des "Cornettes"  l’enjeu est broderie,

Il y est fait des couettes pour recouvrir vos lits ;

Le manque de nonnettes est un réel ennui,

Si la chaîne s’arrête : bonjour la pénurie 

La mère, idée en tête, tente un coup de génie,

Mais la pub Internet ne porte pas ses fruits ;

Le métier, obsolète, est la proie des on-dit :

Un petit coin sous couette donne d’autres envies…

 

Au couvent des "Cornettes " l’effectif est réduit,

L'ambiance est discrète, Dieu n’aime pas le bruit,

Pour le bien du marché le rythme s’accélère :

Il est vain de penser aux sœurs supplémentaires…

 

KERFON LE CELTE

Création marine...

KERFON LE CELTE — Poésie


Création marine…


 







Un jour, Dieu fit la mer, les vagues, les poissons,
Les îles solitaires au bout de l'horizon,
Puis il créa les ports, les jetées, les bateaux,
Les spis multicolores et les hordes d'oiseaux.

Quand il eut terminé de poser le décor,
Sans un temps pour souffler il redoubla d’efforts ;
Il avait les cirés – couleur jaune poussin -
Alors, pour les porter, il créa les marins.

Il manquait quelque chose et Dieu aime parfaire,
La vie était trop rose sur les vagues légères,
Alors il eut l’idée - pour bousculer la fête -
Contre vents et marées d’inventer la tempête…

 


KERFON LE CELTE


 





Le neurone...

KERFON LE CELTE — Humour


Le neurone… 

null 

 

Un neurone, étourdi par un trop plein de rhum,

Se faisait du souci dans le cerveau d’un homme.

Malgré l’effet canon du puissant brûle gueule,

L’interné, en caisson, se sentait l'âme seule… 

 

Ses copains de toujours, grands amateurs de fêtes,

Semblaient être à la bourre au départ en goguette ;

Aussi, l’abandonné, après le dernier verre,

Décida, imbibé, de poser sac à terre… 

 

Mais un autre neurone arriva comme un fou

Et pointa son axone vers son copain tout mou :

« Que fais-tu donc l’ami, seul, dans ce cerveau là ?

Depuis bientôt minuit nous t’attendons… plus bas… ! »

 

KERFON LE CELTE


null
Le noeud Rhône :
 à ne surtout pas confondre avec le neurone
qui ne sert qu'à relier les idées entre-elles...






L'oiseau du port...

KERFON LE CELTE — Humour

L’oiseau des ports…

 

J’ai pour l’oiseau des ports une grande tendresse,

Monté sur des ressorts il est plein d’allégresse,

Il arpente le quai de bonne heure le matin,

Chaque jour que dieu fait il palabre sans fin…

 

L’autre jour, justement, alors qu’il faisait beau,

J’ai eu juste le temps de prendre une photo ;

Deux charmants stercoraires arpentaient le décor,

L’un d’eux, très en colère, braillait vraiment très fort…

 

Revenu au logis j’étais préoccupé.

Alors, je me suis dit que vous pouviez m’aider :

Regardez la photo et, de façon formelle,

Dites-moi quel oiseau est du sexe femelle… ?

 

KERFON LE CELTE

 

Le greffon...

KERFON LE CELTE — Humour

Le greffon


J’ai appris, ce matin, en ouvrant mon canard,
Un truc qui pourrait bien n’être qu’un canular :
D’ici trois ou quatre ans, c’est à dire bientôt,
Le professeur Durand greffera les cerveaux.

Intrigué, je me dis  (en potentiel client)
Qu’à cette loterie il faut être prudent.
Coup d’œil autour de moi, souvenirs que je fuis,
Je sens déjà l’effroi de greffons bien précis…

Pour me donner confiance il me faudrait, je crois,
Pouvoir choisir d'avance l'organe qui m’échoit ;
C’est hélas impossible, au marché d’occasion
Il n’y a pas de cibles par anticipation…

Aimeriez vous, demain, entourés d’infirmières,
Vous réveiller soudain le crâne plein de vers ?
Voilà campée l’histoire et voici la question :
Pourriez-vous recevoir le greffon de Kerfon ?



(Pardon à la science)

KERFON LE CELTE



Vendre son âne à Dieu...!

KERFON LE CELTE — Humour

 

Vendre son âne à Dieu.... !

 

(♫♫♫ Petit rappel de la musique ctrl + clic )

 

Y’a quarante ans déjà  - oyez ! Ça fait un bagne -

Le petit Nicolas vint vivre à la campagne.

Il logeait en roulotte, à la façon gitane,

Ruminant pour marotte un jour d'avoir un âne...

Pour un millier de francs d’une ancienne monnaie,

Chez un vieux paysan, il trouva un mulet,

Sortant les gros biftons, il paya sur le champ,

Laissant la livraison aux bons soins du cédant.

 

♫♫♫
(Solo de pipeau)

 

Mais au cours de la nuit, l'âne très vieux mourut

- Irrésistible envie d’un cœur qui n’en peut plus - ,

Lors, notre paysan - honnête au fond des yeux -,

Voulut rendre l’argent à Nicolas le preux...

Mais Nico refusa, il avait son idée,

De fait, il exigea que l’âne soit livré ;

« Il est trop niguedouille! » pensa le paysan

Qui livra la dépouille et conserva l’argent.

 

♫♫♫
(Solo de pipeau)

 

Le petit Nicolas - l’idée rivée en tête –,

Fit une tombola pour revendre la bête,

Des tickets à cent francs furent alors vendus,

Il en plaça trois cents... le coup valait le jus...

Je ne veux pas, ici, vous parler de pécule,

Mais le magot précis s’obtient par le calcul ;

Je tiens à préciser que l’unique gagnant

Fut sitôt remboursé d’un billet de cent francs...

 

♫♫♫
(Solo de pipeau)

 

Puis le p'tit Nicolas un beau jour devint grand,

Il survola l’ENA, havre des cerveaux lents ;

Il bossa comme un fou (devint thésard en âne)

 Prêt à piquer sur tout avec sa sarbacane...

Vous aurez deviné qui est ce petit gars,

Depuis, il s’est marié de la jolie Carla,

Il vit à l’Elysée, très loin de la campagne

Pourtant il a gardé son amour pour les ânes...

 

♫♫♫
(Final :
toujours solo de pipeau)

 

 
KEFON LE CELTE

 ligne.gif

 

  VOTEZ-LETOUT.jpg

 

 

Chanson de zeste...!

KERFON LE CELTE — Fantaisie

 

Chanson de zeste… !


 

 

Oyez la triste histoire de ce citron fauché

Qui caressa l’espoir de se faire un banquier, 

« Pas un zeste ! » dit-il, « vite je suis pressé ! »

Pour ce cri malhabile, il fut appréhendé.

 

L’inspecteur Navarin, aussitôt dépêché,

S’écria : « c’est certain, ce voleur est givré ».

Placé en garde à vue et pressé de questions,

L’agrume, à bout de jus, restitua les ronds.

Le juge d’instruction décida d’inculper

    Arguant que les citrons sont bons pour la Santé,

Dans la morne prison où l’amour est sucré,

Les journées, sans bourgeons, furent acidulées. 

Sitôt la Saint Lilas, quand le printemps s’éveille,

Le reclus recouvra les rayons du soleil, 

Il avait dû mûrir à l'ombre des récoltes,

    Pour pouvoir se guérir de sa manie des colts.

 

C’est entre deux tournées, au bar des Mandarins,

Que l’ex emprisonné me narra ses pépins.

Il y a prescription, cette histoire est gommée : 

Désormais le citron plonge dans mon Perrier…

 

KERFON LE CELTE

 5 octobre 2008

"Verveine"

KERFON LE CELTE — Fantaisie


" Verveine "

 

Pour ses nombreux copains, son surnom c’est "Verveine ",

Je le vois le matin quand il porte sa peine,

Il va de bar en bar, histoire d’oublier

Et noie dans le Ricard un vieil amour usé.

 

Quand arrive midi, en tirant quelques bords,

Il retourne chez lui pour boire… et boire encore ;

Puis il va se coucher en attendant seize heures

La seconde tournée des bistrots du secteur.

 

Ainsi, de verre en verre, il va jusqu’à l’oubli,

Il se sert, se ressert… c’est son anesthésie,

Il y a si longtemps que sa belle est partie

Qu’il a bu des torrents… souvent jusqu’à la lie.

 

Tôt, ce matin encor, nous nous sommes croisés,

Il arpentait le port comme à l’accoutumée ;

Avant midi sonné, dans sa triste mémoire

Tout sera effacé sauf sauf ce besoin de boire.

 

KERFON LE CELTE

29 Septembre 2008

Bienvenue sur overblog

KERFON LE CELTE —

Ceci est le premier article de votre blog. Il a été créé automatiquement pour vous aider à démarrer sur overblog. Vous pouvez le modifier ou l'effacer via la section "publier" de l'administration de votre blog.

Bon blogging

L'équipe d'overblog

PS : pour vous connecter à votre administration rendez-vous sur le portail des blogs overblog