Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
KERFON LE CELTE...

KERFON LE CELTE...

Un homme à fables qui a plus d'un tour de conteur....

Partager cet article

Repost 0

Les hypermarchés bretons ne manquent pas d'air....

KERFON LE CELTE — La photo médiatopolitique...

 

 

Après avoir tué, à petits feux,

 le paysan Breton...

 

 

hpermarche-.jpg

 

 

 

ils pleurent avec lui...!

 

 

Tous ensemble,

 

tous ensemble,

 

oui !!!

 

KERFON LE CELTE

ligne.gif

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

cathycat 06/11/2013 22:05


ça c'est de la solidarité, pacifique et empathique !!!  C'est bien de leur faire de la pub !


J'aime bien que les bretons se remuent mais je n'aimerais pas que tout cela sombre dans la violence aveugle. Mais j'espère tout de même qu'ils seront entendus... Bisous

KERFON LE CELTE 07/11/2013 08:35



Effectivement....


 


Ou quand l'auteur des maux se place e position de victime....


 


On est en droit d'en rire (jaune)...


 


KLC



Kervoisine 20/10/2013 09:38


Les hypermarchés bretons ne manquent pas d'air...iodé biensûr!


Bon dimanche les amis!


Bises


 

Quichottine 18/10/2013 11:10


C'est vrai qu'il y a sans doute encore beaucoup à faire.


Notre pays meurt...

Galet 16/10/2013 17:44


PI-RATES !!!!

mamalilou 16/10/2013 17:12


ouaip va falloir sérieusement songer à faire tourner l'économie autrement...


maintenant qu'on commence à envisager enfin les choses avec une vue de plus longue portée, on n'a plus le luxe d'en attendre les résultats... c'est trop couillon...


plus le temps de stratégies à l'ancienne, si intelligentes soient-elles


faut rapidement refonder la base même des mécanisme de l'économie et ne plus appliquer les vieilles méthodes


 


pour que l'impôt ait du sens (celui de l'organisation collective et de la répartition des ressources et des progrès), il faut un revenu général suffisant (et non un revenu moyen suffisant, et des
écarts de salaires qui ne donnent pas envie à ceux qui s'échinent à gagner, de se laisser imposer sans gruger, et ne permettent pas à ceux qui triment sans retour, de pouvoir contribuer aussi...
càd perdre le pouvoir d'action sur l'organisation sociétale en clair)


 


gageons que ces diverses externalités négatives douloureuses finissent rapidement par ouvrir les yeux de chacun, nous sommes plus nombreux que l'élite dirigeante, nos actions, si petites
soient-elles, peuvent par leur volume et leur nombre reprendre le pouvoir à ceux qui n'en font pas un usage circonspect, clairvoyant et profitable à tous, dans le respect des combats
progressistes des anciens, et pour un avenir  qui laisserait encore des perspectives... En attendant, notre présent même, lui, est hypothéqué...


tous ensemble!!


contre l'économisme à la papa... dans la famille Grand Capital..


car ce n'est pas le protectionnisme des acquis qui compte, mais, dans la conscience de la nécesssité continue de s'adapter, la préservation des conditions durable d'existence et de subsistance,
l'organisation de la répartition des ressources et des fruits du travail...