Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
KERFON LE CELTE...

KERFON LE CELTE...

Un homme à fables qui a plus d'un tour de conteur....

Partager cet article

Repost 0

Le sac à mots...

KERFON LE CELTE — Poésie

Sac à mots…


 

Photo privée Kerfon le Celte

Mes voisins, l’autre jour, sont partis en voyage

Encombrés d’objets lourds et de nombreux bagages ;

Je les ai cru partants aux fins fonds du Mexique

Tant le chambardement m’a paru pléthorique...

 

J’ai aidé à fermer le coffre de l’auto

Après avoir casé le chien et les oiseaux.

Le chat de la maison, sorti pour galipettes,

A raté l’occasion du départ en goguette.

La place étant comptée et, faute de recoins,

Les plantes sont restées, j’en ai promis le soin ;

J’ai conservé les clés, assuré d’un retour 

Avant que la marée n'ait fait plus de huit tours...

 

Quelle drôle d’idée d’avoir tant de bagages,

Le fait de les porter vous plombe le voyage ;

Moi, pour voir défiler des horizons nouveaux

Je n’ai qu’à endosser mon petit sac à mots…

 


KERFON LE CELTE




ligne.gif

 

 

 


     

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marie 05/01/2012 13:02


BONNE ANNEE 2012 


 


"Habiller quelqu'un pour l'hiver",
signification et origine
:


Être médisant, calomnieux, dire du mal d'une personne.


Afin de mieux comprendre cette expression française, il faudrait commencer


par définir les termes qui la constituent, à commencer par le mot clé
HABILLER.


A partir du XIIIème siècle, le verbe abiller sans la lettre "h" voulait dire écorcer,


cette dernière lettre étant rajoutée plus tard et la déviation vers le
sens contemporain a suivi. De ce fait cela serait sur la base de cette médisance que habiller quelqu'un signifierait lui mettre quelque chose sur le dos
et l'envelopper de cette calomnie en son absence. Le choix de la saison hibernale viendrait du fait qu'en cette saison, le besoin de vêtements épais augmente ,ce qui profiterait aux mécréants
pour rajouter les couches de calomnie. EF





KERFON LE CELTE 05/01/2012 13:25



Pourtant, je connais des gens, au secours populaire, qui, sans un mot,


habillent de pauvres gens pour l'hiver...


Simple fait divers qui commence souvent l'automne...


 


Bises.


 


KLC



galet 30/12/2011 22:50


Surtout, ne te trompe pas, laisse les maux derrière toi ! Essaie de franchir la passe de 2012 malgré le vent debout. Je te souhaite tout ce que tu peux te souhaiter, alors, ne te gêne pas ! Je
t'embrasse 2012 fois.

56MELDIX77 le Briard Breton 30/12/2011 16:13


bonsoir ami JOEL


 





 


AMITIES


   
56MELDIX77    


    le Briard        Breton    

Quichottine 30/12/2011 13:21


Je suis  toujours aussi émerveillée devant ton sac à mots...


 


Heureuse de voir que tu continues à l'endosser ainsi.


 


Passe une belle fin d'année, Kerfon.


Bises amicales.

KERFON LE CELTE 30/12/2011 13:28



J'ai obtenu mon sac à mots tôt


et pourtant ceci ne m'a pas empêché de devenir motard avant l'heure......


 


Bises Kichottine.


 


Bonne fin d'année à toi aussi.


 


KLC



Alexandre A 30/12/2011 11:17


Drôlement dit. Une fois de plus !

KERFON LE CELTE 30/12/2011 11:47



Avec des mots pris dans le sac à dos...


 


KLC