Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
KERFON LE CELTE...

KERFON LE CELTE...

Un homme à fables qui a plus d'un tour de conteur....

Partager cet article

Repost 0

L'oiseau du port...

KERFON LE CELTE — Humour

L’oiseau des ports…

 

J’ai pour l’oiseau des ports une grande tendresse,

Monté sur des ressorts il est plein d’allégresse,

Il arpente le quai de bonne heure le matin,

Chaque jour que dieu fait il palabre sans fin…

 

L’autre jour, justement, alors qu’il faisait beau,

J’ai eu juste le temps de prendre une photo ;

Deux charmants stercoraires arpentaient le décor,

L’un d’eux, très en colère, braillait vraiment très fort…

 

Revenu au logis j’étais préoccupé.

Alors, je me suis dit que vous pouviez m’aider :

Regardez la photo et, de façon formelle,

Dites-moi quel oiseau est du sexe femelle… ?

 

KERFON LE CELTE

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

KERFON 26/10/2008 10:54

Oh ! Mais je laisse à chacun le choix de chercher ou pas...Y'a-t-il vraiment une réponse à la question posée...?On devrait plus souvent se méfier des poètes...!KERFON LE CELTE

bataillou reine marie 26/10/2008 10:47

un jour j'ai décrété que si c'est si difficile à déterminer, c'est qu'il n'est pas utile de le savoir. alors j'ai arrêté de chercher.la réponse ne viendra donc pas de moi.

KERFON 23/10/2008 12:49

David, merci pour votre visite.Ah !Je connaît aussi le problème des pigeons.D'ailleurs, je ne sais pas comment ces cons là se débrouillent pour fienter blanc sur les voitures noires et noir sur les voitures blanches...Si un scientifique peut m'expliquer !!!KERFON LE CELTE

David 23/10/2008 12:40

Par chez moi il n'y a que des pigeons, quelques corbeaux et ils décident de squatter le bord de fenêtre pour être sur que le reveil fonctionnera, si ce n'est pas le cas ils prennent le relais avec une efficacité déconcertante

KERFON 20/10/2008 11:46

Nenni, nenni...Ce sont deux femelles qui se disputent pour être la prochaine star d'une des fables de KERFON à paraître prochainement...Sans blague, les mouettes sont folles de moi...KERFON LE CELTE