Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
KERFON LE CELTE...

KERFON LE CELTE...

Un homme à fables qui a plus d'un tour de conteur....

Partager cet article

Repost 0

Article publié depuis Overblog

KERFON LE CELTE —

 

L’île était si proche….

(Mieux mon creux éclairé que le mont pâle atteint)

 

L'ïle était si proche...

 

Belle-Île était si proche qu’il croyait la toucher

Et mettre dans sa poche son insularité…

 

***

 

Sur sa coque de noix « Jean Korrigan » rêvait…

En s’aidant de la voix, vers Belle-Île, il ramait …

Mais - gage de marin - aucun homme des bois

Ne saurait être îlien sans la crise de foi….

 

La mer roulait ses flots, les vagues divaguaient…

Les plus forts des rouleaux se ruaient sur les quais…

Lors, dites-moi comment, dans ce monde de brute,

Cet ostrogoth hélant pouvait toucher son but…

 

La frêle embarcation vite se retourna

Présentant aux poissons le décor mort du mat ;

L’apprenti matelot - qui ne savait nager -

Bien malgré lui but l’eau avant de perdre pied…

 

L’affaire fit du bruit jusqu’au fond de l’abîme

Faisant venir les plies, maquereaux et sardines ;

Ces saint-bernards des mers prirent les choses en mains,

Hissant le pauvre hère au creux de leurs dos fins…

 

L’apprenti conquérant, revenu sur sa lande,

Déclara, sur le champ, préférer Brocéliande :

Quand on ne naît pas grand au milieu des feuillages

Mieux vaut confier ses ans au bon plancher des vaches…

 

Belle-Île était si proche qu’il croyait la toucher

Et mettre dans sa poche son insularité…

 

KERFON LE CELTE

 

L'ïle était si proche...

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Quichottine 31/07/2015 13:57

Magnifique !
J'aime beaucoup la présentation de ton blog dans sa nouvelle version.
Navrée de n'avoir pas pu venir plus souvent.
Passe une douce journée Kerfon.

KERFON LE CELTE 31/07/2015 18:02

Merci Quichottine.
Heureux de te retrouver.
Bises de Celty....