Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
KERFON LE CELTE...

KERFON LE CELTE...

Un homme à fables...

Partager cet article

La complainte du motard souriant...

KERFON LE CELTE — Humour

11/09/2012 

 

La complainte du motard souriant… !

 

 

moustiques2.jpg

 

 

Les moustiques collés sur l’émail de ses dents,

Confirment l’air enjoué du motard souriant,

Mais sachez qu’à rouler ainsi, sauf en hiver,

L’excès d’hilarité encrasse les molaires…

 

Ce détail ne vaut point pour le motard des « Douanes »

Qui, sur son gros engin offre un faciès d’iguane ;

Ce regard détaxé ouvre sur l’apostrophe :

«Quek’chose à déclarer ? Ouvrez-moi votre coffre… ! »

Chez le motard « Police » ou bien « Gendarmerie »,

Si la lippe se plisse un sort vous est promis ;

La gym zygomatique est étouffée dans l’œuf :

Seul, quelques fois un tic mousse aux lèvres du keuf…

 

Enfourchant les deux roues depuis la nuit des temps,

Je me classe, sans moue, parmi les souriants ;

Mais, entre nous soit dit, j’entends changer de ton

Le jour où, de folie, les vaches voleront… !

 

 

choco 

Je vous présente ma copine "Choco"...

 

 

KERFON LE CELTE

 

  ligne.gif

 

 

 

 

 

 

Les truites vagues abondent...!

KERFON LE CELTE — FABLES


La truite et son pêcheur … !

ctrl+clic
 

 



" - Que fais-tu là, rêveur ?  

Dit la truite au pêcheur

Qui, des boucles aux mains, 

A emmêlé le crin… !

 

 N’aurais-tu point l’idée, 

En une aussi belle eau,

D’oser me proposer 

Un vulgaire asticot ? 

 

Allez !  N’insiste point ! 

Range tes ustensiles !

Vouloir m'attraper craint  

Au premier jour d'Avril ! "

 

 

KERFON LE CELTE

 

 

 

poissons.gif

 



    

 

 

Amours d'anoure...

KERFON LE CELTE — FABLES


Amours d’anoure…


(ou les tribulations d’un prince sauteur…)
 

 

Sauteur invétéré malgré la canicule,

Le crapaud Barnabé promène ses fistules ;

Il s’est mis dans la tête - et c'est toute l’histoire -,

D'honorer la Rainette, idylle du lavoir…


L’amphibien susnommé, pour une galipette,

Se moque des dangers qui, en chemin, le guettent ;

Il s'est amouraché de la déesse verte

Qu’il doit aller charmer en zones découvertes…  

Au milieu du chemin, le dragueur au sang chaud

Se sent le coeur léger en croisant des autos ;

Il aime la fraîcheur du courant d’air perfide

Distribué, sans douceur, par les nombreux bolides…


En une heure et demie, Barnabé touche au but.

L'autoroute franchie, il sera face au rut.

Mais c'est trop vite dit,  la Camarde le guette,

Un gros camion (*) surgit décrétant l’arrêt net … !

 

(*) = Rappel : l'autoroute est royaume d'essieux.


 

KERFON LE CELTE

 

 

 

 

Histoire filtrée...!

KERFON LE CELTE — Poésie


Histoire filtrée

 
 

Philtres d’Amour,

Filtres à café,

Passent les jours

Et les années ;

 

Philtres d’Amour,

Filtres à café,

Noir est l’Amour

Noir le café ;

 

Philtres d’Amour,

Filtres à café,

Marre de l’Amour

Marc de café ;

 

Philtres d’Amour,

Filtres à café,

Voici l’Amour

Couleur café … 

 

KERFON LE CELTE

 

ligne.gif

 

 

 

Les moutons

KERFON LE CELTE — Fantaisie

 

Les moutons… !

 

 

Les moutons font la moue, c’est le jour du barbier

Et l’homme pressé noue son vilain tablier ;

La tondeuse est en main, il faut former la chaîne,

Un à un les ovins tournent à perdre haleine…

 

Ainsi, un jour sur deux pour éviter le stress,

Le préposé pileux taille la laine épaisse ;

Ses clients moutonneux lui arrivent dodus

Et, le fait est honteux, ils en repartent nus…

 

Aujourd’hui, c’est relâche, la moue tarde à venir,

Sur le plancher des vaches la troupe enfin respire.

Lors, elle se rassemble dans la verte pâture :

Le seul fait d’être ensemble rend tous les moutons sûrs…

 

Fin de l’opération, peau lisse et les deux tons,

 Dans la stabulation circule un grand frisson :

Berger, grâce aux moutons tu te magnes l’écu,

Simple affaire de pognon : la pelote est ton dû…(*) !

 

 

(*) = Maintenant vous savez pourquoi

 les propriétaires de chèvres aiment ce gain.

 

 

KERFON LE CELTE

2 octobre 2008

 

Rien ne va plus, les oeufs sont frais...!

KERFON LE CELTE — FABLES

 

Rien ne va plus,

les oeufs sont frais…

oeuf2.gif 

La rumeur n’est point tendre au sein du poulailler,

Un fort relent d’esclandre anime la veillée,

L’une des poules chante à la gloire d’un œuf

Lors, ses sœurs sous-entendent un binz gros comme un bœuf…

 

La poulette aux os verts, bien que nommée « Bio »,

Pour un souci d’ovaires est promise au billot,

Elle ne doit la vie – selon une pondeuse -,

Qu’au besoin de grisbi d’une mère porteuse…

Dans la communauté les belles se torturent,

Doivent-elles en parler à la magistrature ?

Le banco à bancs coqs vaut son chemin de l’oie

Quand on sait que le Proc (*) en un dé d’eau se noie…

On en vient au procès, l’œuf est mis sur le plat,

Jugé un peu mollet, il ne se défend pas,

« Inscrivez, cher greffier ! » braira le magistrat :

« Le reclus doit aller vivre en orphelinat… »

 

Quand une poule chante à la gloire d’un œuf,

C’est que la vie l’enchante à l’idée du sang neuf ;

Il vaudrait mieux parfois, pour contrer l’aveuglette,

Faire taire la loi et sa faim d’omelette…

 

(*) = lire procureur...

 

KERFON LE CELTE

 

ligne.gif

 

 

 

 

 

Etude sur la dénatalité....

KERFON LE CELTE — Humour

 

 

Dénatalité…

 

(depuis mai 2012)

 

 

 

Dans les maternités, un peu partout en France,

Il est à déplorer un recul des naissances ;

Lors, des têtes expertes ayant reçu mission

Analysent les pertes aux fins de solutions…

 

Le fait est inquiétant – d’aucuns diront loufoque -

Quand on sait qu’un enfant génère des allocs ;

L’an dernier, c’est un fait, pour déposer leur œuf,

Les femmes accouraient de Toulon à Elbeuf…

 

On demande l’avis au docteur « Guettautrou »

Qui, breveté sur lit, est au courant de tout ;

Ce grand obstétricien, enquêteur remarquable,

Ne s’éternise point pour trouver les coupables…

 

Sitôt, les géniteurs sont désignés du doigt…

Ces gens ont, grands gaffeurs, fait une erreur de poids :

Ils ont, seuls face l’urne, eu l’idée niguedouille

De choisir une burne et s’en bouffent les …….s (*)

 

(*) = rime en « ouille » laissée à l’initiative du (de la) lecteur(rice)

 

 

Gifs d'avant mai 2012...

 

 

KERFON LE CELTE

 

ligne.gif

 

 

 

 

 

Un bon plan chez des vaches...!

KERFON LE CELTE — Fantaisie

 


Le long voyage de la Noiraude…

 

 

 

null
Ben alors !!!
 De quoi j'mamelle...?

 

 

"Noiraude", la laitière, est sortie du camion
Où elle est grimpée hier quittant son Lubéron.
Elle monte à Paris, managée par Marcel,
En vue d’un premier prix au concours de mamelles…

 

Après le long périple elle sent, aux souliers,

Un endroit - pas terrible – austère et désherbé ;

Cependant elle sait que, comme d’habitude,

Ce grand hangar propret cache des turpitudes…
 Echappés d'un essaim des voyeurs vont venir,
Le métropolitain va bientôt les vomir ;
Il y a ceux qui aiment et ceux qui n’aiment pas,
Ceux qui vont, ceux qui traînent et n'en finissent pas…

Et, cette année encor, le gotha politique
Viendra (franco de porc) livrer ses polémiques …
« Noiraude » broie du noir, le blues l’accompagne :
 Il règne en cette foire un parfum de campagne…



 KERFON LE CELTE
 


 

ligne.gif




 

 

 

 

Parler hibou...! C'est chouette pourtant l'idée m'effraie...!

KERFON LE CELTE — Fantaisie

 

Sciences Naturelles
 

 


C’est l’étude des sciences à l’école "Bleuette",

Les enfants font silence : il est question de chouettes ;

Rachid n’aime pas ça puisqu’il est assuré,

Comme en semblable cas, d’être l’interrogé…

Le sujet est méchant et la question l’embête,

Dans son quartier, bruyant, il n’y a pas de chouettes,

Alors, face à la classe, comment parviendrait-il

A citer, de la race, un autre volatile ?

 

Il a bien une idée ou plutôt un joker

Et il va le tenter, un point ferait l’affaire,

Il dit que le pigeon (quand il est migrateur)

Est un rapace dont le ciel fait le bonheur…

Le professeur rigole avec tous les marmots,

Rachid n’a pas de bol quand il parle d’oiseaux,

Pourtant, il n’est pas con, il sait bien qu’à la chasse

Il y a des pigeons qui passent et qui ra-passent…

 

KERFON LE CELTE
(Pardon Rachid...)



ligne.gif




 

Comme on fait son lit... on se couche...

KERFON LE CELTE — Humour

27/10/2012 

Comme on fait son lit

on se couche… !

 

 

 Cliquez sur l’âne pour avoir du son…

 

Nb : L'auteur de cette vidéo s'est un peu emmêlé les crins,

vous voudrez bien lire

 " Âne qui brait "

 

 

Dans l’infâme écurie d’un ânier exploitant,

L’onagre est en furie et s’en ouvre aux passants ;

Equidé d’équité, un sujet le tenaille :

« Pourquoi doit-il coucher sur un ballot de paille ? »

 

Nul ne peut lui cacher qu’au grand cirque « Plein d’air ® »

Un « pyjama strié » hurle quand la gale erre ;

L’âne s’en mord les mors, la question est posée :

« Pourquoi ce zèbre dort sur de beaux os rayés… ? »

 

Les cris vont crescendo dans l’infâme écurie.

Et ce lieu de repos prend ses airs d’incurie.

Le fait ne peut durer tant il remue les tripes :

L’âne est, vous le savez, à ch’val sur les principes…

 

Aniers,  n’attendez pas que l’baudet se rebelle,

Il peut, d’en haut du bât, vous sortir l’opinel ;

Il a dit l’autre jour au bardot, son cousin :

« J’exige du velours sinon j’en traverse un… ! »

 

KERFON LE CELTE

 

ligne.gif

 

 

 

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>