Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
KERFON LE CELTE...

KERFON LE CELTE...

Un homme à fables...

Partager

Un des effets pervers de la déforestation :

Kerfon Le Celte —
Un des effets pervers de la déforestation :

Lors des catastrophes, si on évacue les femmes et...

Kerfon Le Celte —

Lors des catastrophes, si on évacue les femmes et les enfants
d'abord, c'est juste pour pouvoir réfléchir à une solution en silence .....

Les femmes qui se font refaire les seins vous...

Kerfon Le Celte —

Les femmes qui se font refaire les seins vous diront que ça coûte la peau des fesses...

Etre tolérant, c'est connaître des cons mais ne...

Kerfon Le Celte —

Etre tolérant, c'est connaître des cons mais ne jamais dire leurs noms.

Pour les fêtes de fin d'année j'offre à la...

Kerfon Le Celte —
Pour les fêtes de fin d'année j'offre à la...

Pour les fêtes de fin d'année j'offre à la vente (2 euros ttc le litre) un "champagne grand cru" conditionné en cubitainer de 3 ou 5 litres.
Livraison assurée en colissimo pour Noël et la Saint Sylvestre.
Passez rapidement votre commande, il n'y en aura malheureusement pas pour tout le monde. ..

J'invite ceux qui ne veulent pas de ma crèche à...

Kerfon Le Celte —
J'invite ceux qui ne veulent pas de ma crèche à...

J'invite ceux qui ne veulent pas de ma crèche à aller crècher ailleurs. ..
Qu'on se le dise...
Cons se le disent aussi....

Après une visite au Val de Grâce, il sera placé...

Kerfon Le Celte —
Après une visite au Val de Grâce, il sera placé...

Après une visite au Val de Grâce, il sera placé au régime sans Sahel...

Le cadeau de Noël...!

KERFON LE CELTE — Poésie



« Rest’oiseau » du cœur

(Le cadeau de Noël)

 

Un tout petit oiseau,  à la silhouette frêle

Picotait mon carreau  un matin de Noël ;

Il n’avait pas en tête  de voir s’ouvrir ma porte,

Mais réclamait les miettes  que chaque jour j’apporte.

 

Il avait fait si froid  dans mon humble courette

Que les gouttes du toit  formaient des statuettes ;

Moi, j’étais bien au chaud,  devant la cheminée,

Savourant, sans un mot,  mon petit déjeuner.

 

Les Fées avaient permis  au minuscule oiseau

De traverser la nuit  pour troubler mon repos ;

Alors, ouvrant en grand  l’huis de ma cuisine

J’ai posé dans le vent  ma plus grosse tartine…

 

KERFON LE CELTE

 ligne.gif


pannedessens3089lp4.jpg


 

 

La livraison ! Le Père Noël la Redoute...

KERFON LE CELTE — Fantaisie


24 heures, chrono…



 

 

 

« Remplir tant de souliers à partir de mon ciel 

Est un très dur métier me dit le père Noël ;

Heureusement encor qu’il y a, pour ce faire,

Le concours, sans temps morts, du décalage horaire ».

 

La règle m’est dictée par la rose des vents,

Je m’en vais, en premier, vers le Soleil-Levant ;

Un travail routinier, sous la voûte céleste,

La fin de ma tournée me conduira vers l’Ouest…

 

Avec l’évolution, je le dis calmement,

Les petits trublions deviennent exigeants ;

Lorsqu’il manque un joujou dans mon sac déjà plein,

Ces enfants font la moue puis ils frappent du poing…

 

Certains même m’écrivent et pestent aigrement.

Je sens, dans l’invective, un brin d’agacement ;

A ceux-là je réponds qu’ils ont beaucoup de chance :

D’autres, dans des haillons, déplorent mon absence… »

 


  


KERFON LE CELTE





 



 
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>