KERFON LE CELTE...

KERFON LE CELTE...

Un homme à fables...

Partager

Un lourd secret de famille...

KERFON LE CELTE — Humour


Un lourd secret de famille…


 

valises2.gif



Ce matin, Jean s’en va faire son temps d’armée.

Vingt ans ! Vingt ans déjà qu'il n'a pas vus passer,

Maman a préparé sa petite valoche

Et papa fait chauffer la puissante Dodoche…

 

Jean n’emportera pas son éternel doudou,

De tour en tour de drap il est devenu mou,

Il lui faudra dormir en comptant les moutons

Et apprendre à jaillir dès le son du clairon…

 

« Service militaire… ! Mon Dieu… ! La connerie… !

Et pourquoi pas la guerre, bientôt, tant que j’y suis…! »,

Une bise à maman une bise à papa,

Demain c’est l’adjudant qui bordera le drap.

 

Le chargement est fait et l’auto va partir

Mais d'un trop lourd secret maman doit s'affranchir,

La chose est essentielle et d’emblée elle avoue :

« Le p’tit Papa Noël ? Tous les ans, c’était nous ! »

 


KERFON LE CELTE


ligne.gif


 

 

 


 

La retraite de Russie....(version Kerfon)

KERFON LE CELTE — Humour

06/01/2013 

La retraite de Russie…

 

 

Les personnages de ce récit étant réels, toute ressemblance

avec des individus imaginaires, serait fortuite.

 

Et si nous partions tous (*) habiter en Russie

En emportant le flouze honnêtement acquis ?

Nous nous ferions construire une jolie datcha

Le temps de voir fleurir l’été sur la toundra…

 

Nous pourrions regarder - sans l’outrance d’en rire -,

L’État alimenter les gens qui n’ont pu fuir,

La mission, c’est certain, sans les bons contribuables (*),

Serait peau de chagrin et franchement « minable »…

Je suis prêt à parier, pour que les choses bougent,

Qu’on verrait l’Elysée sortir le tapis rouge ;

Nous pourrions, en héros, revenir sous nos cieux

En rapportant Bardot et le sieur Depardieu…

Quand bien même l’argent ne fait pas le bonheur,

Mieux vaut être puissant que sans le sous, rêveur,

Si tous les Présidents jusqu’ici l’ont compris,

Ce n’est pas évident pour le nommé « Flamby ®»…

 

Oyez, Monsieur Poutine, je m’en remets à vous !

J’emballe mes centimes et j’arrive à Moscou !

Au diable l’avarice et les avaricieux,

Chez vous c’est bénéfice... alors, y’a rien de mieux…

 

(*) = seuls ± 50% des résidents français sont soumis à l'impôt...

 

KERFON LE CELTE

 

 

 

 

ligne.gif

 

 

 

 

 

 

Café en capsules : un bon goût de cancer - Santé Nutrition

Kerfon Le Celte —

Bu debout un café rend fou....
Et plus si affinités. ..

Chaud effroi...!

Kerfon Le Celte —
Chaud effroi...!

Le joujou, pourtant acheté fort cher, est déjà...

Kerfon Le Celte —
Le joujou, pourtant acheté fort cher, est déjà...

Le joujou, pourtant acheté fort cher, est déjà cassé. ..

Enchère et en os...!

KERFON LE CELTE — Humour

 23/09/2011

 

Enchère et en os… !

 

bonne-soeur.gif

  Cette fiction  est entièrement vraie, puisque je l'ai imaginée du début à la fin...

 

 

Ne riez pas, Messieurs, en lisant ce qui suit :

Au couvent «Dieu le Vœu », trois sœurs parlent " zizi " ;

Le propos recueilli est une confession 

    Qui - entre-nous soit dit -, vaut un péché mignon… 

 

« - Ce n’est qu’un bout de chair !  Commente sœur « Simone »,

Décrivant, sans joker, l’appendice des hommes…

- Plutôt un cartilage ! abonde sœur  « Amour »

Qui, friande d'images, en a vu un… un jour…

- Mais non ! C’est un bout d’os ! crie sœur « Marie-Noëlle »,

Celui de Don Carlos perd parfois de sa moelle… »

 

J’aimerais rassurer ces Sœurs de la Passion

Et surtout honorer celle qui a raison ;

Mais l'expérience aidant j’avoue très humblement :

C’est toujours mieux avant puisqu’après c’est pendant

 

 

KERFON LE CELTE

 

ligne.gif

 

 

 

 

 

Quelle connerie la guerre...

Kerfon Le Celte —
Quelle connerie la guerre...

Je suis mort ce matin
Toi, tu es mort hier,
Je suis mort pour rien,
Tu es mort à la guerre.
Être mort ce matin
Ou être mort hier
C'est être mort pour rien
Qu'être mort à la guerre.


Kerfon le Celte

La fille des îles...!

KERFON LE CELTE — Fantaisie

 19/09/2012

La fille des îles… !

 


animation20beauculjw7.gif
 

 

Connaissez-vous Zoé, une fille des îles

Que les gars du quartier ont baptisée «Facile » ?

Je n’en dirai pas plus, je n’y ai pas goûté,

C’est une affaire d’écus disait François 1er

 

La semaine dernière, rue des Simples Pigeons,

Elle fit son affaire au nommé « Robin SON ».

Avec ses yeux de biche et son rire enjôleur,

Elle mit à l’affiche un éternel bonheur…

 

Le bellâtre, épris fou, crut voir le Grand Amour,
Par dessus, par dessous, il s'offrit plus d’un tour ;

Certains diront folie, d’autres ne diront rien,

Ce qui est pris est prix : l’argent change de main…

 

Vous l’aurez deviné, la formule est perfide,

Le nigaud fut largué sitôt ses bourses vides…

Ceux qui restent pantois voudront bien m’expliquer

Tout simplement pourquoi Robin SON crut Zoé…

 

 

KERFON LE CELTE




 

 

Hier il faisait les bar, aujourd'hui nous...

Kerfon Le Celte —
Hier il faisait les bar, aujourd'hui nous...

Hier il faisait les bar, aujourd'hui nous attendons qu'il se barre...

Kerfon Crusoé...!

KERFON LE CELTE — Humour

 

Kerfon Crusoé

 

Si j’étais le héros d’une histoire à la con,

Je serais, aimant l'eau, Crusoé Robinson ® ;

J'errerais, sans remous, au bord du Pacifique,

Sans me prendre le chou avec la politique.

 

Je vivrais de la pêche et de l'air du beau temps,

De noix de coco sèches offertes par le vent,

Je plongerais tout nu dans le bel océan

Sans besoin, ça pollue, d’un gel douche moussant. 

 

Je ferais abstinence - la quiétude a son prix -,

J’aime trop le silence et, après tout, tant pis ;

Malheur cependant si, cablée libido,

Une chèvre, bêlant, s'exibait sur l'ilôt…

 

Et je regarderais, de loin, les bons à rien

Mentir sur leurs projets aux veilles des scrutins ;

Et je rigolerais à les entendre dire

Que demain sera gai alors qu’il sera pire.

 

P.S

 

Sur mon île sauvage, édulcorant l’écrit,

J’occulterais les pages allouées à « Vendredi » :

J’ai crainte que, mesquines, une ou deux citoyennes

M'expédient la "Martine "  ou encor "Ségolène"…

 

 

 

KERFON LE CELTE

 

 

 

 

 

ligne.gif

 

 

  

Chéres politiciennes, très chers politiciens,

 je trouve que vous poussez, dans l'amer,  le bouchon un peu loin....

 

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog